Traduction fr

Fougères d'intérieur

 
Retour sur "Conseils de culture" 
 





 
Résistance au froid :
Les fougères d'intérieur ne supportent évidemment pas le gel mais en règle générale, elles ont tendance à aimer le frais. Elles conviennent donc pour les patios abrités du gel, les vérandas non chauffées ou les pièces un peu fraîches de la maison.
Certaines apprécient la douce chaleur de la maison mais sans excès.
Eviter : de les placer dans les courants d'air et à côté d'une source de chaleur.

La lumière :
A placer en pleine lumière en évitant le soleil direct.
Au printemps et après les dernières gelées, mettez-les dehors, à l'ombre, sans hésiter!
Eviter : les rayons du soleil qui auraient pour conséquence de brûler le feuillage.

L'eau :
Arrosez régulièrement les plantes toujours par le dessus du pot pour maintenir une certaine humidité car certains rhizomes de surface craignent le sec.
Lors de la pousse des crosses au printemps, ces plantes sont particulièrement sensibles au sec. Il est donc préférable, à ce moment là, de veiller à l'arrosage.
Même l'hiver, ces plantes apprécient la pluie. N'hésitez donc pas à sortir vos pots si vous le pouvez. C'est le meilleur des arrosages...et des dépoussièrages!
Eviter : l'arrosage par absorption d'eau mise dans les sous-pots ainsi que l'eau stagnante dans ces mêmes sous-pots car celle-ci entrainerait un pourrissement des racines. Les fougères apprécient que l'on arrose leurs souches par dessus.

Le rempotage :
Il doit s'effectuer si possible tous les ans à l'automne.
Certaines fougères ont des forts rhizomes de surface ( le Phlebodium, par exemple ), d'ou la nécessité d'un rempotage annuel car ils poussent très fortement les bords des pots jusqu'à les déformer s'ils sont de consistance trop légère.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les "pattes velues" du Davallia ne se cassent pas en les manipulant. Elles sont même plutôt flexibles !  
Les stolons (filaments duveteux sortants des pots) de certaines fougères comme Nephrolepis peuvent être coupés s'ils deviennent gênants.

Astuce de rempotage : Utilisez un terreau au PH neutre (compris entre 6 et 7) en le mélangeant avec 1/4 de feuilles mortes et 1/4 de terre de jardin. Ne remplissez pas le pot jusqu'en haut mais laissez 4 à 5 cm. Si vous n'avez pas le temps de rempoter à l'automne, vous n'aurez plus qu'à rajouter le mélange terreau-feuilles mortes sur les quelques centimètres manquants.
Eviter : les nombreuses années sans rempotage !