Traduction fr

Zoom sur l'Osmunda regalis

Retour à la page d'accueil : 

 

 

OSMUNDA REGALIS


 

Osmonde : du latin os, bouche et mundare, purifier. Il lui était attribué des propriétés amères et astringentes.

Famille des Osmondaceae représentée par la forte différence entre les feuilles fertiles et stériles. Semblables aux précédentes, celles-ci sont modifiées à leur sommet en grappes de sporanges.

Il est possible de la trouver en nombre dans certaines régions atlantiques (Landes, Gironde).
Elle bénéficie d'une protection juridique dans de nombreuses régions françaises :
Alsace, Bourgogne, Centre, Champagne-Ardennes, Franche-Comté, Haute-Normandie, Ile de France, Lorraine, Nord Pas de Calais, Picardie et Provence-Alpes-Côtes d'Azur.


Elle se rencontre dans les endroits très humides, marécageux, sous-bois, berges de rivières ou de cascades jusqu'à une altitude de 700 mètres sur le continent et jusqu'à 1750 mètres en Corse. 
Son nom n'a d'égal que sa majesté : c'est une fougère au feuillage ample, aux frondes dressées à plus de 2,00 mètres pour certaines et inclinées pour les autres, en périphèrie.
Au printemps, les jeunes crosses aux têtes laineuses s'ouvrent lentement. D'aspect fragile et cassant, elles prennent de la hauteur et font renaître la plante.
Certaines portent des sporanges. Ce n'est qu'au dernier stade du déroulement des  crosses que nous pouvons les distinguer puisque vers les derniers tours, les pennes prennent un aute aspect : elles sont trapues, épaisses et granuleuses. Une fois entièrement développées, nous pouvons nettement voir les pennes stériles à la base de la feuille et les pennes fertiles au sommet.
Cette partie reproductrice fait parfois penser à une inflorescence de la fougère mais de plus près sa vraie nature devient une évidence car nous pouvons distinguer des groupes de sporanges serrés et répartis le long des nervures. 

C'est une belle fougère qui attire le regard et la convoitise.
Dans les endroits où elle est abondante, elle est souvent prélevée pour être placée dans les jardins. Alors voici quelques conseils :
- N'essayez pas de prélever les plus grosses plantes aux souches élevées car elles sont très difficiles à déterrer. Elles possèdent des rhizomes rampants très puissants et parfois très gros  qui donnent naissance à d'autres Osmondes. La plupart des gens n'arrivent pas à les déssoucher. Ils abandonnent leurs tentatives, laissent les plantes meurtries et s'en vont plus loin pour arracher une plus petite. C'est comme cela que j'ai retrouvé en sous-bois beaucoup de fougères abimées par des tentatives ratées. Ces fougères aux souches élevées sont très agées pour certaines et il est vraiment dommage de les détruire. Ne prennez donc pas une grande fougère.

- Choisissez avec rigueur son emplacement au jardin : ombre à mi-ombre, humidité constante. Si vous la placez au bord d'un point d'eau, plantez-la juste au-dessus du niveau de l'eau le plus haut en hiver. Ces racines profiteront de la fraîcheur pendant l'été mais la plante ne sera pas recouverte d'eau pendant l'hiver.
L' 'Osmonde n'aime pas être déplacée. Il y a 1 chance sur 2 pour que la plante prélevée dans la nature puisse reprendre dans un jardin alors donnez-lui tous les atouts.